JFDuval Présentation de mes projets électroniques et robotiques

13mai/100

ASAv3, la troisième version de l’Aspirateur Semi-Autonome (2006)

Nom du projet: ASAv3

Concept: Robot aspirateur semi-autonome, troisième version

But: Robot aspirateur pouvant retenir la trajectoire programmée par un utilisateur et la refaire de manière autonome.

Raison d'être: Expo-Science 2006, édition régionale (La Pocatière)

Équipe: Jean-François Duval et Louis Landry-Michaud

Photos:

Album: http://jfduval.ca/?page_id=54&album=3

Détails:

Dans l'idée d'atteindre le but visé avec ASAv1 et ASAv2, soit de pouvoir guider le robot dans une pièce par une télécommande et qu'il puisse ensuite le refaire de manière autonome, tout en évitant les obstacles nouveaux, nous avons commencé à travailler sur ASAv3. La mécanique a été encore une fois améliorée, principalement pour permettre l'usage de moteurs de propulsion plus puissants. L'électronique a été refaite à partir de zéro, avec une architecture très différente. L'idée était de réaliser plusieurs petites cartes indépendantes reliées par un bus I2C. L'interface avec l'utilisateur a été améliorée par l'ajout d'un clavier et d'un écran LCD 4*20. L'usage de plusieurs télémètres infrarouges et d'un télémètre ultrason permet de mieux détecter les obstacles. Malheureusement, par manque de temps, le projet a dû être abandonné et n'a pas été présenté au public. La programmation n'était pas assez avancée pour permettre une grande différence de comportement avec la version 2. Toutefois, les efforts n'ont pas été perdus car l'idée de plusieurs cartes reliées par I2C a été réutilisée peu après, pour Eurobot.

Spécifications techniques:

    • PIC18F452, PIC18F1320, PIC18F252
    • Bus I2C entre les cartes
    • Circuits imprimés double couches de fabrication maison
    • Piles NiMh 12V 3.3Ah
    • Turbine 60W
    • Contrôle par manette sans fil
    • Télémètres IR et ultrasons
    • Interface usagé avec LCD et clavier numérique

Dans l'idée d'atteindre le but visé avec ASAv1 et ASAv2, soit de pouvoir guider le robot dans une pièce par une télécommande et qu'il puisse ensuite le refaire de manière autonome, tout en évitant les obstacles nouveaux, nous avons commencé à travailler sur ASAv3. La mécanique a été encore une fois améliorée, principalement pour permettre l'usage de moteurs de propulsion plus puissants. L'électronique a été refaite à partir de zéro, avec une architecture très différente. L'idée était de réaliser plusieurs petites cartes indépendantes reliées par un bus I2C. L'interface avec l'utilisateur a été améliorée par l'ajout d'un clavier et d'un écran LCD 4*20. L'usage de plusieurs télémètres infrarouges et d'un télémètre ultrason permet de mieux détecter les obstacles. Malheureusement, par manque de temps, le projet a dû être abandonné et n'a pas été présenté au public. La programmation n'était pas assez avancée pour permettre une grande différence de comportement avec la version 2. Toutefois, les efforts n'ont pas été perdus car l'idée de plusieurs cartes reliées par I2C a été réutilisée peu après, pour Eurobot.

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Laisser un commentaire


Aucun trackbacks pour l'instant